Leoville Poyferre

Sous le règne de Louis XIII, en 1638, Maître Jean de Moytié, bourgeois anobli bordelais et conseiller au Parlement de Bordeaux, possédait un vignoble planté sur un mont de graves proche de la Rivière. Ce qui valut à ce lieu le nom de «Mont-Moytié», selon l’usage du temps de désigner un lieu par le nom de son détenteur.Le cru de Mont-Moytié fit partie de ces premiers crus historiques du Médoc, tous nés avant la Fronde (1648-1653), comme le « Château de Margaux », la « Tour de Saint-Lambert » ou le « Château de La Fitte » à Pauillac ou bien le Château de Calon, à   Saint-Estèphe. Le Médoc donnait naissance alors à ses premiers crus de paroisse.Ce très beau vignoble issu de l’ancien domaine Léoville, au nord de Saint-Julien, est un des meilleurs terroirs de l’appellation et sûrement le plus riche des seconds crus.Les 80 hectares plantés à 60 % en cabernet-sauvignon, 30 % en merlot, 8 % en petit-verdot et 2 % en cabernet-franc donnent un vin profond et riche.Le Château LEOVILLE POYFERRE produit des vins élégants, très fins, équilibrés et complexes, à la couleur intense et à la texture veloutée, et qui disposent d’une très bonne aptitude au vieillissement.